Vous connaissez tous le document d'information communal, Grenade infos.

 

             

"Les futurs budgets feront la démonstration d'une gestion ajustée aux circonstances"

 

Voyons donc si dans certains précédents budgets cette gestion ajustée s'est appliquée aux circonstances.

 

Reprenons Grenade infos, le numéro 3 de mars 2011 rubrique budget 2011.

Vous avez l'évolution des dépenses de personnel de la commune de Grenade exprimée en pourcentage du budget des dépenses de fonctionnement :

 

 

2005     55,62 %

2006     56,73 %

2007     56,90 %

2008     59,60 %

2009     58,26 %

2010     55,75 %

2011     54,58 %

 

Vous constatez une hausse jusqu'en 2008 et depuis une baisse.

 

Le Grenade infos ci-dessous du 1 mai 2010 nous indique un pourcentage de 47,94 % pour les charges de personnel.

Dans le récapitulatif précédent ce chiffre est de 55,75 %.

 

La raison de cette différence ?

 

La commune prévoit le budget pour l'année à venir, c'est le budget prévisionnel. En fin d'année on clôture ce budget (Dépenses et recettes réelles) c'est le budget exécuté.

 

Dans Grenade infos ou dans le bulletin municipal, l'information n'est donnée que sur le budget prévisionnel, jamais sur le réel...

 

Donc votre information se résume comme les bulletins météo à des prévisions...

 

Après ces prévisions, regardons maintenant les chiffres réels des budgets exécutés par rapport aux pourcentages annoncés :

 

Dépenses de fonctionnement

chapitre 12

(Charges de personnel et frais assimilés)

 

2007        917 800.00 €     56,90 %

 

2008        946 771.68 €     59,60 %

 

2009     1 025 898.80 €     58,26 %

 

2010     1 025 631.07 €     55,75 %

 

2011     1 025 705.98 €     54,58 %

Les chiffres parlent d'eux mêmes.

 

Vous remarquerez que l'information qui vous est apportée par Grenade infos est loin d'être objective.

A noter l'augmentation des dépenses en 2009 dû notamment à l'embauche de notre nouvelle directrice générale des services et de son assistante.

 

Le premier janvier 2010 la gestion du personnel du centre de loisirs a été transférée au CIAS (Centre Intercommunal d'Action Sociale); cela représente à peu près 9 % du budget de la dépense du personnel transféré à la Communauté de Communes.

 

L'évolution des dépenses de personnel entre 2009 et 2010 est de -0,02 %.

Pourquoi le transfert au CIAS n'apparaît-il pas ?

 

Le transfert de charges apparaît en faisant la comparaison des budgets prévisionnels des bulletins d'information de la Communauté de Commune (Pays Grenadois) entre le n° 12 de juillet 2010 et le n° 13 de juillet 2011 :

Dépenses de personnel 2010          Dépenses de personnel 2011

9 % de 3 840 000 €                        9 % de 4 910 000 €

soit 345 600 €                                soit 441 900 €

 

Les dépenses de personnel à la Communauté de Communes augmentent de 96 300 € (441 900€ - 345 600 €) soit l'équivalent à peu près du transfert de charges du centre de loisirs.    

 

Alors pourquoi le budget 2010 des dépenses de personnel pour la commune de Grenade n'a t-il pas baissé suite à ce transfert ?

 

Le 9 décembre 2009 le Conseil Municipal a voté à l'unanimité la modification du régime indemnitaire pour les agents communaux de Grenade sur l'Adour avec entrée en vigueur le 01.01.2010. Le tableau récapitulatif de ces primes mensuelles est donné dans le procès verbal de ce conseil dont voici la copie :

Notre directrice générale des services arrivée en avril 2009 prend la part du lion avec 685 € !

 

Au vu des précédents tableaux, on peut donc déduire que cette décision a un coût équivalent à 9 % du budget des dépenses de personnel.

 

Cette proposition a été mise au vote sur présentation de Monsieur le Maire et de sa directrice des services.

 

Par la suite nous avons examiné les textes concernant le vote de ces primes. Etant donné qu' elles sont à caractères différents, elles auraient dû faire l'objet de votes séparés et dans ce cas, le débat aurait été différent et notre vote aussi.

 

Manipulation volontaire ?

 

Pour compléter cette gestion très personnalisée du personnel municipal, le 4 avril 2012 a été mis au vote (15 pour, 4 contre) la création d'un poste de collaborateur de cabinet à temps non complet (29H30 hebdomadaire).

Monsieur le Maire nous a informé que la rémunération de ce collaborateur se fera sur la base du grade de rédacteur territorial, 1° échelon.

 

Pourquoi ne pas indiquer l'indice de cet emploi ce qui permettrait d'évaluer son

salaire ?

 

Pour notre requête sur les salaires et primes des employés municipaux nous avons été obligés d'interpeller la CADA (Commission d'accès aux Documents Administratifs) pour avoir accès à ces documents.

 

Reprenons maintenant la phrase de l'édito de notre maire :

 

"Les futurs budgets feront la démonstration d'une gestion ajustée aux circonstances"

 

Cet exposé vous démontre une gestion "ajustée" mais par rapport à qui ?

 

Pourquoi une telle différence dans l'attribution des primes mensuelles ?

 

Pourquoi ajouter la création d'un emploi d'assistante à la nouvelle secrétaire de

mairie ?

 

Pourquoi créer un emploi de collaborateur dédié à la communication ?

 

 

Quelques éléments de réflexion à ces questions :

 

 

Le nouveau collaborateur de Monsieur Dufourcq est l'ancien maire d'Ingré.

 

Notre nouvelle directrice générale des services est l'ancienne secrétaire du maire d'Ingré.

 

Un article du 7 octobre 2009 publié sur le site du nouveau cente nous indique une collusion entre ces trois personnes dont voici la copie :

 

 

Le 7 octobre  s’est tenue à Grenade-sur-L’adour dans les Landes une réunion de travail en présence de  Mireille Benedetti, secrétaire générale adjointe ;   Pierre Dufourcq Conseiller général et Maire de Grenade sur l'Adour ; Mayeul L’huillier , jeune centriste ; Florence Thiercelin , collaboratrice de Pierre DUFOURCQ à la mairie ; Christian Durox  et  Bernard Dussaussois. Cette rencontre a permis de prendre un premier contact et de faire l’état des forces dans le département. Les participants locaux doivent se retrouver dans les prochains jours afin d’organiser et structurer cette nouvelle fédération.

Nous retrouvons à cette réunion :

 

Notre maire, Monsieur Dufourcq

 

Notre nouvelle directrice générale des services, Madame Thiercelin

 

Notre nouveau collaborateur, Monsieur Durox

 

Nous conclurons ce dossier par l'avant dernière phrase de l'édito de notre maire :

 

"En ces temps troublés, partageons de la confiance et de la sincérité"

 

Nous vous laissons partager cette confiance et sincérité.